Séjour des binationaux français et algériens en Algérie

Questions fréquentes :

- Je me retrouve coincée en Algérie après avoir assisté aux funérailles d’une cousine. Je suis venu en Algérie munie de mon passeport algérien, de la photocopie de ma carte d’identité française que j’ai égarée et d’une déclaration de perte établie auprès de police nationale à Saint Etienne. Que puis-je faire ?

Pour rentrer en France, vous devez présenter un passeport ou une carte d’identité française. Une photocopie de carte d’identité ou une déclaration de perte ne sont pas acceptés pour entrer en France. Vous devez donc solliciter un laissez-passer au Consulat.

Vous devez d’abord téléphoner au 36 79 pour demander un rendez-vous. Ce rendez-vous ne pourra pas vous être donné immédiatement car les capacités de traitement du consulat sont saturées en août.

Le consulat consultera la préfecture, dont les capacités de traitement sont généralement aussi saturées en août.

Les délais peuvent être très longs.

- Je réside en France et j’ai l’intention de passer des vacances en Algérie. Quelles sont les formalités ?

1/ Pour sortir de France :

Les autorités françaises vous considèrent comme un ressortissant français. Vous devez donc présenter des documents d’identité français (passeport ou carte d’identité nationale) lors du contrôle par la police aux frontières.

Les enfants (mineurs) binationaux doivent être munis eux aussi d’un passeport français afin de permettre leur retour en France.

Si vous prenez l’avion, la compagnie aérienne, de son côté, vérifiera si vous disposez des documents vous autorisant à entrer en Algérie : soit votre passeport français revêtu d’un visa algérien, soit d’un passeport algérien.

Tous les documents précités doivent être bien évidemment en cours de validité.

2/ Pour entrer en Algérie :

Les autorités algériennes vous considèrent comme un ressortissant algérien. Sauf modification récente de la pratique, vous devez présenter votre passeport algérien à la police des frontières algérienne.

3/ Pour sortir d’Algérie

Sauf modification récente de la pratique, vous devez présenter votre passeport algérien à la police des frontières algérienne.

Sauf modification récente de la pratique des autorités algériennes, les enfants mineurs (l’âge légal de la majorité est de 19 ans en Algérie), non accompagnés de leur père, doivent être munis d’une autorisation parternelle de sortie du territoire algérien pour pouvoir sortir d’Algérie. Cette autorisation est établie à la demande du père et en sa présence :

- En France, par les autorités consulaires algériennes

- et en Algérie, par les commissaires de police ou les présidents des assemblées populaires communales.

En outre, la compagnie aérienne vérifiera si vous disposez des documents requis pour l’entrée en France. Vous devez présenter un passeport français ou une carte d’identité française pour vous et pour chaque enfant binational.

4/ Pour rentrer en France

Vous devez présenter à la police des frontières un passeport français ou une carte d’identité française pour vous et pour chaque enfant binational.

- Je suis binational franco-algérien, ainsi que mes enfants mineurs. Nous sommes sortis de France avec mon passeport algérien sur lequel sont inscrits mes enfants mineurs. Je possède un passeport français, mais pas mes enfants. Est-ce que je rencontrerai des problèmes pour le retour en France ?

Oui. La compagnie aérienne n’autorisera pas l’embarquement de vos enfants s’ils ne peuvent pas présenter un document français les autorisant à entrer en France (passeport ou carte nationale d’identité).

Vous devrez alors prendre rendez-vous au consulat pour solliciter l’établissement d’un laissez-passer pour vos enfants. Cette situation se produisant pendant la période de l’année où les effectifs au consulat sont les moins nombreux (fin août) et où la demande de documents administratifs est la plus forte, et nécessitant une consultation de la préfecture de votre lieu de résidence, vous devez vous attendre à des délais d’au moins 15 jours, ce qui risque de retarder la rentrée scolaire de vos enfants.

Le consulat vous recommande donc de faire faire pour chacun de vos enfants, en vous prenant suffisamment à l’avance (vérifier les délais auprès de votre mairie) un passeport français ou, au moins, une carte nationale d’identité, et de ne pas l’oublier en France avant de partir.

publié le 10/07/2014

haut de la page